Comité de Pilotage 2019 : Bilan de l’année 2018

Le 11 février 2019 s’est déroulé le comité de pilotage de la Rose des Vents, née en septembre 2016 pour répondre à une problématique d’accès aux soins sur le territoire. Voici quelques données représentant l’activité de la structure sur l’année 2018 ainsi que son évolution par rapport à 2017 :

stats copil 1

Le nombre de consultations entre 2017 et 2018 a été multiplié par ~3. Cela s’explique par:

– une présence médecin plus importante en 2018 : 2 jours et demi par semaine en 2018 contre une demi-journée en 2017

– un fort partenariat avec les structures caritatives, chantiers d’insertion, etc. qui nous sollicitent lorsqu’ils repèrent des problèmes liés à l’accès aux soins

– l’intervention des bénévoles/ infirmières/ assistantes sociales au sein des différentes structures pour aller à la rencontre des personnes et créer un premier contact.

La structure peine cependant à toucher les personnes de + de 60 ans en rupture de soins, d’où l’importance d’un partenariat avec les structures accompagnant ce type de public.

stats copil 3

L’activité de la structure est directement liée aux orientations de nos partenaires.

stats copil 2

La file active représente le nombre de personnes suivies à la Rose des Vents pour l’année désignée.

 Les actions de communication:

  • auprès des acteurs médico-sociaux du territoire : 56
  • auprès des potentiels bénéficiaires : 36 (Secours Populaire, Secours Catholique, Accueil de jour, Resto du cœur, Croix rouge française)
  • dans le cadre des actions de prévention collective : 14 (125 bénéficiaires issus de la mission locale, des chantiers d’insertion, du GEM Issoire)

Perspectives pour 2019 :

stats copil 4

  • La Rose des Vents souhaite pouvoir répondre à la problématique d’accès aux soins liée aux problèmes de transport et propose donc deux solutions : des permanences délocalisées sur les communes alentours (une permanence « test » s’est d’ailleurs déroulée au printemps 2019 sur la commune de Sauxillanges) ainsi qu’un partenariat renforcé avec les transports de la Croix Rouge.
  • Autre point : l’absence de soins dentaires pour des personnes sans droits ouverts et l’absence d’ophtalmologues accueillant de nouveaux patients sur la commune d’Issoire. La structure souhaite mettre en place, à long terme et en partenariat avec d’autres structures, un cabinet de soins dentaires accessible aux plus démunis.
  • Les statistiques de l’année 2018 montrent qu’il y a une forte demande sur le territoire ; La Rose des Vents est de plus en plus sollicitée par les partenaires et les bénéficiaires.
  • Quant aux financements, certaines subventions n’étant toujours pas versées et les critères étant de plus en plus restreints, certains postes sont menacés, ce qui a d’ailleurs entraîné la non-reconduction du contrat du chargé de développement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s